Les vents  

Retour page d'accueil

1Définition 2 Composition et formation  3Force 4 Mesure 5 Conclusion  

Définition :

Le vent est un déplacement d’air au sein de l’atmosphère.

Tout comme la pression atmosphérique, l’hygrométrie et la température,il tient une place très importante dans les phénomènes météorologiques.

De la simple brise rafraîchissante en été, il peut devenir dévastateur comme ce fut le cas avec la tempête sur la France en décembre 1999, mais aussi avec les ouragans et les tornades.

Composition et formation :

L'air est composé de molécules de gaz qui se déplacent sans cesse. Lorsque la pression est plus forte, dans un anticyclone par exemple, c'est qu'il y a plus de molécules de gaz. Les molécules se déplacent de l'endroit où il y a plus de molécules vers l'endroit où il y a moins de molécules, afin de rétablir l'équilibre.

C'est de cette façon que se crée la force de pression (plus précisément "du gradient de pression".)

Le vent est donc un déplacement d’air, produit par la force du gradient de pression ; soit un déplacement de l'air à partir des zones de haute pression (Anticyclone) vers les zones de basse pression (dépression).

Le vent, ne souffle pas tout droit, mais suit un chemin qui se développe en spirales à cause de grands mouvements d'air guidés par la force de Coriolis en raison de la rotation de la Terre.

 

anticyclone et depression

 

La différence de température entre 2 points sur le globe crée aussi un déplacement d’air, pour les mêmes raisons citées au-dessus. C’est le cas de la brise de terre ou de mer.

En effet dans le cas de la brise en montagne le matin l’air frais de la vallée est appelé vers les sommets ou l’air est plus léger donc moins dense.

La nuit c’est le contraire qui se produit  l’air se refroidit plus vite en altitude que dans la vallée et l’air se déplace des sommets vers les vallées.Le même phénomène se produit sur les côtes, où la terre se réchauffe plus vite que la mer, aussi le matin la brise marine se lève venant de la mer, en direction de la terre plus chaude et la situation s’inverse la nuit , la mer mettant plus longtemps à se refroidir que la terre.

A une échelle plus réduite nous retrouvons un phénomène analogue lorsque nous ouvrons une fenêtre pour aérer une pièce, le courant d’air ressenti est dû à l’air froid de l’extérieur qui rejoint l’air chaud de l’appartement.

La Force du vent :

 La force du vent est due à la différence de pression atmosphérique, aussi plus les isobares(lignes d’égale pression)sont resserrées, plus le vent est fort.

Pour illustrer cette définition j’ai pris pour exemple la carte isobare de la tempête de décembre 1999.Nous voyons très bien les isobares resserrées sur la France avec un centre dépressionnaire  de 985 hPa situé au sud est de la Bretagne.

Les isobares sont espacées de 5 hPa, dans cette situation le gradient est fort car l’espacement des isobares se fait sur une courte distance  2° géographique soit environ 200 Km cela provoque donc des vents de plus de 100 km/h.Par comparaison  pour un vent moyen de 45 km/h les isobares de 5 hPa, sont espacées de 550 km.

isobares

Tempête de décembre 1999

Mesure et direction du vent :

Pour mesurer la vitesse du vent on se sert d’un anémomètre : Cet instrument se compose de 3 petites coupelles hémisphériques, disposées à l’extrémité de bras métalliques espacés de 120°.Un compteur relié à l’axe de rotation permet de lire la vitesse et de l’enregistrer suivant les modèles.

anemometre

La vitesse du vent peut être exprimée en milles ou kilomètres par heure, mètres par seconde,nœuds ou comme une force sur l'échelle de Beaufort.Elle a été inventée en 1806 par l'amiral Sir Francis Beaufort(1774-1857) de la British Navy.

Cliquez ici pour obtenir le convertisseur de vitesse des vents

Echelle de beaufort:cliquez ici

symboles vitesse des vents

La direction du vent est exprimée comme un point de la boussole d'où le vent souffle. De l'air se déplaçant du Sud Ouest au Nord Est s'appelle un vent de Sud ouest. Il peut également être exprimé en degrés, Soit pour un vent de Sud-Ouest  220°.

rose des vents

Pour connaître la direction des vents on se sert d’une girouette, souvent associée à l’anémomètre.

Girouette

Lorsque le vent change de direction, il pousse sur la grosse partie de la flèche (l'arrière) jusqu'à ce qu'elle soit alignée avec le vent (parallèle au vent). Cela a pour conséquence de faire pointer la flèche dans la direction d'où provient le vent. On se réfère alors aux quatre principaux points cardinaux pour juger de la direction d'où vientle vent. On place habituellement la girouette à 10 m du sol.

C'est l'un des instruments météorologiques les plus anciens! Elle fut introduite en Europe au cours du moyen âge. Les grues de chantiers en dehors des heures de chantier, sont de très bonnes girouettes !

 

Les différents vents :

On a coutume de donner un nom aux différents vents qui existent dans le monde.

Pour la France les plus connus sont sans doute le mistral, la tramontane, la bise,le foehn, et l’autan.

-la Bise est un vent froid qui souffle du Nord.

-le Mistral est un vent qui souffle uniquement en vallée du Rhône, entre Lyon et Marseille.C’est un vent fort et froid, il affecte aussi la Provence et la Corse.Il résulte d'une forte différence de pression entre un anticyclone situé sur le Nord de la France et une dépression centrée sur la Méditerranée occidentale. Sa vitesse est accentuée par l'encaissement de la vallée du Rhône entre Massif Central à l’Ouest et les Alpes à l’Est.

-La Tramontane souffle dans le Languedoc. C’est un vent froid de Nord-Ouest.

-L’Autan est un vent du Sud-Est, sec et chaud  qui affecte tout le Roussillon  et le Languedoc. Il souffle jusqu'à Toulouse et même parfois Agen. Il y a  le vent d'autan blanc, qui peut souffler pendant plus d'une semaine et l'autan noir, qui dure moins longtemps mais s'accompagne d’un temps médiocre.

-Le Fœhn : est un vent qui apparaît sur le versant méridional des Alpes et se dirige vers l'Europe centrale en provoquant une brusque élévation de température (souvent plus de 10 °C d'un coup), générateur d'avalanches par fonte brutale des neiges. Il sévit surtout en Suisse et en Autriche.

Mais des phénomènes similaires appelés effet de fœhn sont fréquents aussi en France notamment en Alsace avec le vent d’Ouest qui souffle sur les Vosges; mais aussi, dans la vallée du Rhône avec du mistral et un dégagement du ciel causé par des vents du Nord ou du Nord-Ouest, correspondant à un effet de fœhn par-dessusles monts du Lyonnais et du Beaujolais.

Il existe nombreux autres vents dont voici les principaux :

--Alizés: vents réguliers qui soufflent constamment sur près du tiers du globe, au niveau des 30èmes

-Aquilon:vent du nord.

-Barber: vent violent du Canada apportant de l'air extrêmement froid et humide.

-Blizzard:vent glacial.

-Burle:vent du nord, sec et froid, qui souffle en hiver sur le Massif Central.

-Jet-stream:Vents rapides qui circulent à la lisière de la troposphère et pouvant atteindre 350km/h.

-Levant: vent d'est tiède et humide qui souffle sur la Provence, les Alpes du sud, le Roussillon et la Corse

-Libeccio (lebecchio):vent du sud-ouest soufflant sur la Côte d'Azur, la Corse et l'Italie.

-Lombarde:vent du sud-est (venant de Lombardie), en Savoie.

-Marin:vent du sud-est, chaud et humide, soufflant de la Méditerranée vers le Languedoc et les Cévennes.

-Mousson:vent saisonnier qui souffle surtout en Asie méridionale.

-Sirocco:vent sec et chaud du Sahara.

-Vaudaire:vent du sud-est en Suisse.

 

Le vent au quotidien :

Comme nous l’avons vu dans ce dossier, le vent tient une place très importante dans les phénomènes météorologiques.Il apporte la pluie nécessaire à la vie sur terre via les dépressions, mais peut causer aussi la sécheresse s'il est froid et sec et perdure sur une longue période.

Si le vent sous forme de brise est agréable en été ! il peut devenir meurtrier et dévastateur avec les ouragans et les tornades.De nombreuses régions de France porteront longtemps les stigmates de la tempête de décembre 1999.Le vent est aussi redouté en été dans le midi de la France et notamment le mistral qui assèche la végétation et entretient les incendies de forêt.

Les vents du nord type mistral et Tramontane sont aussi responsables d’un phénomène peu connu du grand public mais que tout le monde a pû remarquer pendant ses vacances en bord de mer ! Ce phénomène s’appelle l’upwelling:

Le vent entraîne les eaux superficielles plus chaudes vers le large et provoque leur remplacement par des eaux sous-jacentes plus fraîches. Cette remontée permanente est appelée upwelling et a pour conséquence de rafraîchir l’eau de mer de plusieurs degrés sur la côte, nous retrouvons ce phénomène dans de nombreuses parties du monde.

La surveillance du vent est donc très importante pour de nombreuses professions: l’aviation, la marine, les travaux publics,l'agriculture …

 

 Décembre 1999 la tempête du siecle

Tempête de Décembre 1999