Texte à méditer :  Décembre de froid chiche, ne rend pas le paysan riche.   

Prévisions Météo
Météo en temps réel
+ Activité orageuse
+ Cartes satellites
+ Cartes techniques
+ Cyclones
+ Neige - Froid
+ Observations du monde
+ Observations en Europe
+ Observations en France
+ Radars précipitations
Vigilance météo
Climatologie
Comprendre la météo
Conversions

Conversions en tous genres

Tableau de conversions

Boutiques météo
Soleil

Aujourd'hui
lever 08h42-coucher 16h57
demain
lever 08h42-coucher 16h57

Bienvenue sur Passion Météo


Les 3 dernières nouvelles


Attention si vous partez à la montagne : il n'y a pas assez de neige pour skier - par Passion Météo le 20/12/2014 · 09:27

Source : RTL   www.rtl.be/


La neige se fait attendre cette année et cela pose problème pour les stations de ski. Il fait même trop chaud pour rajouter de la neige artificielle. Les stations de ski françaises ont dû fermer des pistes et mettre en place des quotas de skieurs.

Quotas de forfaits, pistes fermées et premières demandes d'aides à l'État... Les vacances de Noël s'annoncent compliquées pour les stations de ski qui scrutent désespérément le ciel en attendant la neige. Seule une sur trois sera ouverte complètement le premier week-end des vacances, d'après l'organisme de promotion France montagnes.


Un quart des domaines ouvrent une partie de leurs pistes, parfois très réduite. Le reste, soit près de la moitié des stations, devront rester fermé. Le domaine des Trois Vallées en Savoie (Val Thorens, Courchevel, Les Ménuires, etc.), considéré comme le plus grand au monde, n'avait ainsi qu'un tiers de ses pistes ouvertes aux skieurs vendredi, à la veille des vacances.

L'enneigement est "très faible sur tous les massifs" français jusqu'à moyenne altitude, souligne Météo France. Au-dessus de 1.800 mètres, la situation est contrastée: le manque de neige est marqué dans les Alpes du Nord, plus léger dans les Pyrénées et en Corse. Les Alpes du Sud bénéficient au contraire d'un manteau conforme à la saison, voire excédentaire en altitude.


"Un enneigement aussi faible se rencontre en moyenne tous les 5 à 10 ans"

Le hic: c'est dans les zones qui concentrent l'essentiel du tourisme hivernal français (Savoie et Haute-Savoie) que l'enneigement fait le plus défaut. Dans ces deux départements, "un enneigement aussi faible se rencontre en moyenne tous les 5 à 10 ans selon les massifs et ne s'était pas vu depuis décembre 2006", souligne l'institut météorologique.

"La situation est difficile en Haute-Savoie, nous ne l'avons pas vécue depuis 1988-1989", confirme Pierre Lestas, président de Domaines skiables de France (DSF) et directeur des remontées mécaniques de La Clusaz.


Trop chaud, même pour fabriquer de la neige artificielle

Au manque de précipitations s'ajoute un temps trop doux empêchant les services des pistes de fabriquer de la neige artificielle, qui nécessite des températures inférieures à -2°C. Près d'une piste sur trois est aujourd'hui équipée d'enneigeurs en France.

Et Météo France ne prévoit pas de chutes de neige notables avant la fin de la semaine de Noël. Un tel déficit peut entraîner une perte de chiffre d'affaires de 20 à 30% pendant les vacances de Noël, selon Pierre Lestas. Même si "une perte de début de saison peut être rattrapée en partie par la suite", souligne-t-il. En attendant l'or blanc, les stations sont conduites à instaurer un rationnement.


Des quotas pour éviter une masse de skieurs

Ainsi, Avoriaz (Haute-Savoie) a fixé des quotas sur ses pistes afin d'éviter une trop grande affluence de skieurs venus d'autres stations fermées pour manque de neige. La station qui doit ouvrir 90% de son domaine dimanche, justifie cette mesure par des raisons de sécurité. "Les conditions sont exceptionnelles. Si beaucoup de gens montent, on n'est pas sûr de pouvoir servir tout le monde", explique Stéphane Lerendu, directeur de l'office du tourisme.

Les forfaits seront donc vendus en priorité aux vacanciers d'Avoriaz et de Morzine. Située à 1.800 mètres d'altitude, Avoriaz a pu ouvrir une grande partie de son domaine en stockant la neige tombée hors des pistes et en la mélangeant à de la neige artificielle, avant d'en recouvrir les pistes.

Moins chanceuses, trois stations de Haute-Savoie ont déposé des dossiers en préfecture afin d'obtenir un soutien financier de l'État. "Un certain nombre" de domaines ont fait de même en Savoie, selon la préfecture.



Les travailleurs sont inquiets

"Le manque de neige commence à inquiéter les salariés comme les employeurs", souligne Antoine Fatiga, secrétaire général de la CGT des transports, des remontées mécaniques et des services des pistes. L'inquiétude ne semble cependant pas avoir gagné l'Association nationale des maires de stations de Montagne qui assure attendre "une bonne fréquentation" pour les vacances de Noël, avec seulement 1% de baisse par rapport à l'an dernier.

Une agence de communication parisienne a même affirmé vendredi que certaines stations françaises étaient "parmi les plus enneigées d'Europe", contrairement "aux informations alarmistes diffusées par quelques médias".

.../...


Tempête de neige meurtrière au Japon - par Passion Météo le 19/12/2014 · 17:05

Source : La Croix   www.la-croix.com/


De violentes chutes de neige accompagnées de vents depuis mercredi 17 décembre, ont provoqué la mort d’au moins onze personnes et perturbent fortement les transports au Japon. L’ouest, le nord et le centre du Japon sont le théâtre d’une météo exécrable depuis mercredi 17 décembre avec des vents violents et d’importantes chutes de neige.

De nombreux dégâts sont à déplorer et des accidents divers ont entraîné le décès d’au moins onze personnes, dont une emportée par un chasse-neige. Les transports sont très fortement perturbés. Depuis le 17 décembre, plusieurs centaines de vols intérieurs ont été annulées.

Les trains à grande vitesse Shinkansen, qui relient Tokyo et Osaka avec la même fréquence que le métro, ont été retardés en raison de vents violents et d’un important manteau neigeux dans la région de Nagoya. Des milliers de foyers sont privés d’électricité dans la région de Gifu, au centre du pays.


Les hivers sont rudes au Japon

L’hiver, le Japon est régulièrement coupé en deux selon un axe allant du nord-est au sud-ouest. L’ouest de cette diagonale subit de redoutables tempêtes de neige meurtrières. À l’est, du côté de Tokyo, le temps est froid et sec mais avec un ciel bleu.

Des vagues de dix mètres de haut ont été mesurées en mer à proximité des villes côtières du nord du Japon. Une ville près d’Hokkaido a été vidée de ses habitants en raison d’inondations provoquées par ces vagues.

Vendredi 19 décembre la météo ne s’améliorait toujours pas dans ces régions de l’archipel où des risques d’avalanches et de glissements de terrain sont à craindre.

AFP

.../...


L'année 2014 sûrement la plus chaude depuis 1900 en France - par Passion Météo le 18/12/2014 · 18:20

Source : Tahiti Infos   www.tahiti-infos.com/


L'année 2014 sera sans doute la plus chaude jamais observée depuis 1900 en France métropolitaine, un record qui s'inscrirait dans la tendance au réchauffement observée aussi bien en France que dans le monde. Avec une température moyenne annuelle qui devrait dépasser de plus de 1,2 degré la normale, 2014 sera "vraisemblablement" l'année la plus chaude depuis le début du XXe siècle, a indiqué Météo-France mercredi.

 "La quasi-totalité des mois ont présenté des températures nettement supérieures aux normales", précise l'organisme dans un "bilan climatique" encore provisoire de l'année, établi le 16 décembre. "Ca va devenir l'année record", car le scénario d'une vague de froid durant les quinze derniers jours de décembre, qui ferait baisser la moyenne, "est hautement improbable", souligne Sébastien Léas, prévisionniste à Météo-France.


Pas d'accélération du réchauffement

Jusqu'à présent, "2011 détenait ce record avec une anomalie de température de +1,1 degré", rappelle-t-il à l'AFP. L'année 2003 est la troisième année la plus chaude depuis 1900, avec un dépassement de un degré, selon Météo-France.

"Depuis les années 2000, on a une tendance au réchauffement, avec des températures beaucoup plus chaudes que ce qu'on pouvait observer au début du XXe siècle. On a un réchauffement climatique qu'on ne peut pas nier", relève M. Léas.

Ainsi, en France, "les 15 années les plus chaudes depuis 1900 ont toutes eu lieu durant les 25 dernières années, avec des pics, comme cette année, 2011 ou 2003", ajoute-t-il.

"On va effectivement vers une tendance au radoucissement, au réchauffement, mais ça ne veut pas dire que l'année prochaine sera une année chaude", souligne le prévisionniste. Selon lui, même si 2014 sera sans doute l'année la plus chaude depuis 1900, on ne peut pas parler "d'accélération" du réchauffement.


Météo-France avait déjà annoncé fin novembre que 2014 figurerait au moins dans le top 3 des années les plus chaudes depuis le début du XXe siècle, les dix premiers mois de l'année ayant été les plus chauds depuis 1900.

Le diagnostic établi dans ce bilan provisoire "rejoint celui établi à l'échelle du continent européen", sous l'égide de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), qui a annoncé que "2014 pourrait devenir l’année la plus chaude jamais observée en Europe", souligne Météo-France.

"Les dix années les plus chaudes observées à ce jour en Europe depuis le début du XXe siècle sont toutes postérieures à 2000, sauf 1989", précise M. Léas.

L'OMM a elle aussi indiqué début décembre que les températures relevées entre janvier et octobre autour du globe, sur terre et mer, pourraient faire de 2014 l'année la plus chaude depuis 1880 dans le monde.

Selon l'organisme mondial, cette hausse du mercure expliquerait en partie les pluies et inondations exceptionnelles observées cette année.


Météo-France dresse dans son bilan une liste d'"événements remarquables" survenus cette année, citant notamment des "tempêtes à répétition en février sur le Nord-Ouest", une "sécheresse record dans le Nord-Est d'avril à juin", "un nombre record d'épisodes pluvieux intenses accompagnés d'inondations sur les régions méditerranéennes". Il se garde cependant d'établir un lien avec le réchauffement climatique.

"On ne peut pas faire de lien entre la douceur et les intempéries (...) Ce serait un raccourci trop brutal de dire qu'à chaque hiver doux on va avoir de très fortes intempéries sur la Bretagne et sur la Normandie" par exemple, explique M. Léas. "Les mêmes causes n'ont pas les mêmes conséquences partout".

.../...


Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Carte de vigilance

Carte de vigilance Météo France

Animation satellite
Animation sat, cliquez pour plus de détails
Radar précipitations
Radar Météox  Cliquez sur l'image pour plus de détails
Détection orages
Activité électrique durant les 3 dernières heures sur l'Europe
Vos photos

Coucher_Nicolas.jpg

^ Haut ^

© Passion-Meteo.net  2002-2014. Certificat N° 00039340

Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.  

Référencement gratuit dans Vitavous.com
annuaire gratuit
  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.75 seconde