Texte à méditer :  Quand Octobre prend sa fin, dans la cuve est le raisin.   

Prévisions Météo
Météo en temps réel
+ Activité orageuse
+ Cartes satellites
+ Cartes techniques
+ Cyclones
+ Neige - Froid
+ Observations du monde
+ Observations en Europe
+ Observations en France
+ Radars précipitations
Vigilance météo
Climatologie
Comprendre la météo
Conversions

Conversions en tous genres

Tableau de conversions

Boutiques météo
Soleil

Aujourd'hui
lever 07h36-coucher 17h32
demain
lever 07h37-coucher 17h30

Bienvenue sur Passion Météo


Les 3 dernières nouvelles


Météo : le mois d'octobre le plus chaud depuis un siècle - par Passion Météo le 31/10/2014 · 18:25

Source : Planet.fr   www.planet.fr/



Ce mois d'octobre 2014 a été l'un des plus chauds depuis ces cents dernières années, offrant une douceur exceptionnelle aux vacanciers de la Toussaint. L’été indien a battu son plein cet automne. Selon Météo France, les températures ont été de 8 à 12°C supérieures aux normales de saison dans le sud de la France, avec des records de températures observés dans certaines villes du Sud-Ouest.

Malgré les fortes précipitations qui se sont abattues en début de mois sur le nord de l’Hérault et l’ouest de Rhône-Alpes, les météorologues ont constaté un excédent d’ensoleillement de plus de 20%. Une météo idéale qui a perduré durant toutes les vacances de la Toussaint.

Ce mois d’octobre s’inscrit donc parmi les plus chauds depuis un siècle, derrière ceux de 2001 et 2006.

Cependant, ce temps exceptionnel doit bientôt toucher à sa fin. Les habitudes climatiques de la saison vont rapidement revenir puisque dès la semaine prochaine, les températures se rafraîchiront et les épisodes pluvieux se multiplieront sur l'ensemble du territoire.

.../...


Coulées de boue au Sri Lanka : une centaine de personne entérrées vivantes - par Passion Météo le 30/10/2014 · 19:25

Source : Romandie   www.romandie.com/


Colombo - Une centaine de personnes ont été enterrées vivantes mercredi par des coulées de boue consécutives à de fortes pluies de mousson qui ont frappé une région productrice de thé du centre du Sri Lanka, a annoncé à l'AFP le ministre chargé de la gestion de crise.

J'y suis allé. Ce que j'ai compris, c'est qu'environ cent personnes ont été enterrées vivantes, a dit au téléphone Mahinda Amaraweera, de retour de la région de Koslanda (Est). Il n'y a aucune chance qu'elles aient survécu, a-t-il ajouté. Selon d'autres sources officielles le bilan provisoire s'élève à 16 morts confirmés. Le nombre de disparus était initialement estimé à quelque 300.


Les coulées de boue se sont produites vers 07H45 (02H15 GMT). A ce moment, les écoles venaient d'ouvrir et les ouvriers travaillant dans les plantations de thé étaient censés être au travail, mais certains sont peut-être restés à la maison en raison du mauvais temps, a expliqué Sarath Kumara, porte-parole du Centre pour la gestion des catastrophes naturelles (DMC). Certaines maisons ont été ensevelies sous huit mètres de boue, a-t-il dit.

Les secours, dirigés par l'armée, devaient tenter de retrouver les corps dès la levée du jour jeudi. Quelque 300 personnes dont les maisons ont été détruites ont été hébergées dans des écoles, où des secours leur sont prodigués.

Le président Mahinda Rajapakse a ordonné aux troupes de déployer des équipements lourds pour accélérer le sauvetage. Mais l'utilisation d'engins lourds est difficile car les collines ont été rendues instables.


Trois cents soldats supplémentaires ont été envoyés depuis, a indiqué l'armée dans un communiqué. Des unités de la police et de l'armée de l'Air ont également été déployées.

La région est coutumière des coulées de boue. Les autorités avaient lancé de nombreux messages d'alerte pour demander aux habitants de se mettre à l'abri à la suite des fortes pluies de moussons survenues ces derniers temps.

La plantation de thé de Meeriyabedda, située près de cascades réputées pour leur beauté et très connue dans le pays, a été durement frappée. Au moins 13 personnes avaient déjà péri dans des coulées de boue à Colombo et ses alentours en juin.

Le saison des moussons apporte de l'eau vitale pour l'irrigation et la production d'électricité mais est la cause de nombreux décès, et provoque aussi souvent de gros dégâts.

AFP


.../...


Cyclone Nilofar : des milliers de déplacés en Inde, le Pakistan en alerte - par Passion Météo le 29/10/2014 · 19:21

Source : Le Parisien   www.leparisien.fr/


L'Inde déplaçait mercredi des milliers de personnes pour les mettre hors d'atteinte du cyclone Nilofar qui doit gagner la région ce week-end, alors que le Pakistan envisageait également des évacuations de grande ampleur. Considéré comme une «tempête cyclonique très sévère» par les climatologues indiens, il avance à travers la mer d'Arabie avec des vents qui soufflent jusqu'à 220 km/h.

Le cyclone devrait s'atténuer considérablement lorsqu'il atteindra la côte de l'état indien du Gujarat samedi, selon les prévisions du Département indien de météorologie. Nilofar «traversera la côte en tant que tempête marginalement cyclonique avec des vents à 60-70 km/h», indique le département sur son site internet


Les autorités indiennes ont affirmé qu'elles prenaient toutes les précautions d'usage en vue de la tempête - dont l'arrivée est prévue dans le district de Kutch dans le Gujarat.

«Nous avons identifié environ 30.000 personnes qui seront déplacées des zones côtières jusqu'à des endroits plus sûrs avant ce soir», a dit M.S. Patel, un responsable de Kutch. L'Autorité nationale de gestion des catastrophes du Pakistan a recommandé aux autorités des districts d'évacuer les villages côtiers, et tous les restaurants de bord de plage ont été fermés.

«Nous avons estimé que quelque 50.000 personnes pourront être évacuées si cela s'avérait nécessaire», a indiqué Ikhlaque Qureshi, un haut responsable de l'Autorité nationale de gestion des catastrophes.


L'œil du cyclone devrait passer à 250 km de Karachi

Selon le météorologue Touseef Alam, l'œil du cyclone passera à environ 250 km de Karachi, la plus grande ville du Pakistan qui compte plus de 18 millions d'habitants. Mais «les bords du cyclone frapperont les côtes pakistanaises», a dit Alam, causant des vents violents, des marées hautes et des pluies dans le sud du Pakistan, en particulier les districts méridionaux de la province de Sindh.

La tempête arrive après que le cyclone Hudhud s'est abattu sur la côte est de l'Inde plus tôt dans le mois, causant la mort de 20 personnes. L'extrémité de ce cyclone s'était engouffré dans le Népal voisin, causant des tempêtes de neige et plus de 40 morts lors d'une des pires catastrophes de trekking que le pays ait connu.

Le cyclone Phailin, qui avait frappé l'Inde en octobre, comportait des vents de plus de 220 Km/h et avait causé de graves dommages. L'Asie du Sud-Est est chaque année la cible de tempêtes à répétition entre avril et novembre, qui causent des morts et d'importants dégâts.

AFP

.../...


Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Carte de vigilance

Carte de vigilance Météo France

Animation satellite
Animation sat, cliquez pour plus de détails
Radar précipitations
Radar Météox  Cliquez sur l'image pour plus de détails
Détection orages
Activité électrique durant les 3 dernières heures sur l'Europe
Vos photos

Nuage_instabilite_Michel.jpg

^ Haut ^

© Passion-Meteo.net  2002-2014. Certificat N° 00039340

Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.  

Référencement gratuit dans Vitavous.com
annuaire gratuit
  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.66 seconde